PÊCHE DES SALMONIDÉS À LA MOUCHE

Ombre pris en nymphe au fil

Les rivières du département offre de multiple facettes. La vallée seine en première catégorie en fait partie. Ce petit bijoux vous donne l’opportunité de venir découvrir la pêche à la mouche dans l’Aube.

La pêche à la mouche dans l’Aube : une pêche pour tous

Du débutant au pêcheur experimenté il y a toujours un secteur permettant de trouver son bonheur, que se soit pour s’initier a la pêche a la mouche dans l’Aube, de la traque de beaux poissons ou simplement passer une journée agréable au bord de l’eau. En effet la Seine propose divers facettes : sur les secteurs amont les radiers sont très présents, entrecoupés de plats et de fosses. En aval elle devient plus large : les radiers se font plus rares et des fosses plus profondes font leur apparition, offrant des caches propices aux gros poissons.

La Seine suit son cours pour arriver en deuxième catégorie : un habitat spécifique où les grosses truites côtoient les brochets et les perches. Dans ces secteurs nous ne sommes jamais à l’abri d’une prise étonnante.

Un jolie brochet prit lors d'une journée de pêche sur les lacs de la Foret d'Orient
Recherche des truites au toc en petites rivières

Recherche des truites au toc en petites rivières

Après une ouverture de la truite en ruisseau, place à la pêche de la truite au toc en petite rivière. La prospection de l’année dernière a permis des résultats rapides. Les rivières sélectionnées disposaient des débits adéquates.

L’ouverture de la truite au toc en ruisseau

L’ouverture de la truite au toc en ruisseau

Malgré des débits beaucoup moins forts que l'année dernière, l'ouverture aura lieu encore cette année en tête de bassin. L'occasion de retrouver les copains pour une belle journée de pêche au toc en ruisseau. Des conditions trés variables. Durant ce week-end...

Une pêche au fil des saisons

La pêche à la mouche dans l’Aube nécessite une évolution constante rendant la pêche des plus intéressante mais aussi complexe. A l’ouverture, les eaux encore fraiches et chargées nous obligent avec des nymphes très plombées. Les truites sont encore peu activent a cette période : en plus l’action il faudra adapté les modèles afin d’imiter au mieux la rivière. Avec des journées de plus en plus ensoleillé et longue, la faune aquatique est en pleine ebulition, ca sera l’occasion d’observer de grosses éclosions et de se faire plaisir en sèches : cette technique est cependant productive presque toute la saison. L’étiage sera l’occasion de pratiquer des pêches téchniques comme la nymphe a vue.

La pêche de la truite à la mouche dans l’aube nécessite discrétion et patience, l’occasion de profiter de la nature, seul, entre amis ou en famille. Et de se fondre dans un milieu préservé.

MES DERNIERS ARTICLES