Traque de la truite

Traque de la truite

La pêche de la truite dans l’aube offre de nombreuse possibilité. De la pêche aux leurres en passant par la pêche aux appats naturels ou encore la pêche a la mouche, il y a forcement une prestation faite pour vous.

La truite aux leurres en Seine dans l’Aube

La pêche de la truite aux leurres en Seine sauvage est trés variée. Sur ces secteurs il faudra savoir diversifier ses techniques en fonction de la période de l’année. En début de saison, les eaux froides et chargées permettront de réaliser de très belles pêches aval. L’utilisation de leurres imposants, ainsi que des animations lentes permettront de déclencher des attaques de poissons encore peu actifs en raison des basses températures. Avec l’arrivée des beaux jours et l’augmentation de la température, les poissons deviennent plus actifs. La période d’étiage est plus complexe : elle demandera technique et discrétion. La fin de saison sera marquée par une montée des eaux et un regain d’activité dont il faudra profiter pour terminer la saison en beauté.

Belle truite prise dans l'Aube, des pepites a pêcher que se soit aux leurres, aux toc ou a la mouche

La truite aux appats naturels dans l’Aube

La pêche de la truite au toc dans l’Aube necessite une adaptation au fil des saisons, rendant la pêche des plus interessante mais aussi complexe. A l’ouverture, les eaux encore fraiches et chargées nous obligent a pecher lentement et pres du fond. Les truites sont encore peu activent a cette période : en plus l’action il faudra adapté les esches. Avec des journées de plus en plus ensolleilé et longue, la faune aquatique est en pleine ebulition, ca sera l’occasion de récolter nos esches dans la riviére. L’etiage sera l’occasion de pratiquer des pêches plus dynamiques. La peche de la truite au toc dans l’aube est encore une fois une peche tres naturel, l’été sera l’occasion d’attraper les sautrelles dans les champs, l’occasion de partir a la pêche léger.

Les salmonidés à la mouche dans l’Aube

La pêche de la truite et de l’ombre dans l’Aube exige une évolution constante rendant la pêche des plus interessante mais aussi complexe. A l’ouverture, les eaux encore fraiches et chargées nous obligent avec des nymphes trés plombées. Les truites sont encore peu activent a cette période : en plus l’action il faudra adapté les modéles afin d’imiter au mieux la riviére. Avec des journées de plus en plus ensolleilé et longue, la faune aquatique est en pleine ebulition, ca sera l’occasion d’observer de grosses éclosions et de se faire plaisir en séches : cette technique est cependant productive presque toute la saison. L’etiage sera l’occasion de pratiquer des pêches téchniques comme la nymphe a vue. La peche de la truite à la mouche dans l’aube necessite discrétion et patience, l’occasion de profiter de la nature et de se fondre dans un milieu préservé.